Comment décoller

Pour pouvoir décoller le planeur a besoin d’une assistance extérieure, on parle de moyen de lancement. Il en existe 2 principaux.
 
lancement01Le remorquage consiste à accrocher le planeur derrière un aéronef qui va le remorquer. C’est certainement le moyen de lancement le plus courant en France. D’une grande souplesse d‘utilisation, facile à mettre en œuvre, il permet d’amener le planeur à l’endroit où se trouve l’ascendance, à l’altitude adéquate et ceci en fonction de la situation météo du jour. Si l’avion reste encore l’aéronef remorqueur le plus utilisé, l’ULM connait aujourd’hui un succès indéniable notamment grâce à des coûts d’exploitation (carburant et maintenance) moins élevés. Malgré tout, ce mode de lancement reste relativement onéreux et requiert la présence d’un pilote remorqueur qualifié.
 
Compte tenu de l’altitude du terrain et de la faible longueur piste disponible, Luchon utilise un remorqueur puissant (180cv) : le Robin DR400 180 Remo. Nous nous en servons principalement pour des remorqués éloignés du terrain et pour des types de vols spécifiques comme les vols de performance en thermique ou en onde.
 
lancement02Le treuillage consiste à enrouler à grande vitesse, sur un tambour, un câble à l’extrémité duquel le planeur est accroché. Respectueux de l’environnement, peu gourmand en énergie et peu bruyant, le treuil, longtemps décrié pour son manque de souplesse et sa difficulté de mise en œuvre, est aujourd’hui un moyen de lancement de plus en plus répandu. Au-delà de l’aspect écologique son principal avantage reste un faible coût d’exploitation. Pas besoin de mécanicien agréé aéronautique pour le maintenir, pas besoin de pilote licencié pour l’utiliser et moins d’un litre d’essence consommée par décollage. Tout cela permet de lancer un planeur à la moitié du prix d’un remorquage équivalent. La contrainte majeure reste le côté « ingrat » de la mise en œuvre. Contrairement au pilote remorqueur, le treuillard (pilote du treuil) ne vole pas. De plus un aide est obligatoire coté planeur alors que dans le cas du remorquage le planeur peut décoller sans assistance (même si ce n’est pas l’usage habituel).
 
Les conditions aérologiques font de Luchon un site particulièrement adapté à l’utilisation du treuil qui est notre principal moyen de lancement, voire quasi-exclusif pour l’école de début. Nous disposons d’un treuil de dernière génération de marque Skylauch à deux tambours permettant de d’enrouler 800m de câble. Ses 360Cv et ses assistances en font un outil très facile à utiliser.